Revue des médias : Les films au théâtre

Revue des médias : Les films au théâtre

La nouvelle année est arrivée et, à ce titre, il est temps de passer à la série d’articles “Qu’est-ce que j’ai regardé et lu l’année dernière ? Commençons par les 15 films que j’ai vus au cinéma en 2019.

En gros, j’avais le goût de l’aventure, avec neuf films (60 %) qui tombaient sous ce parapluie. Six étaient des films de super-héros de Marvel, Sony et DC. Pour moi, c’est tout simplement logique de voir des films d’action sur grand écran. Mais j’ai aussi vu quelques drames et un qui était apparemment de l’horreur, mais qui en fait n’en était pas vraiment.

Les commentaires suivants (et les liens vers les critiques, si disponibles, mais j’ai écrit sur un nombre choquant de films l’année dernière) sont classés dans mon Top 10 et mon Bottom 5.

The LEGO Movie 2 : The Second Part (Animated Adventure)
C’était une suite amusante qui a réussi à me surprendre une fois, mais à la fin, j’ai complètement oublié une fois que je l’avais vue.

Knives Out (Mystery)
Si j’avais une deuxième projection, je suis sûr que cela serait mieux classé, parce qu’au final, j’ai vraiment aimé. Mais au premier abord, ça a commencé LENT. Tellement lent que j’ai failli ne pas l’aimer et je suis parti à temps pour me faire rembourser. Et cela aurait été une erreur.

Terminator Dark Fate (Sci-Fi/Action)
Apparemment, vous devrez arracher la franchise Terminator de mes mains mortes et froides. Dark Fate a fait une chose choquante et très controversée, puis a réussi à ne pas vraiment innover tout en apportant d’autres changements, plus bienvenus (pour moi). Revue sans spoiler ici. Spoiler talk ici.

Le vice (drame)
Techniquement à partir de 2018, mais je ne l’ai pas vu avant 2019. J’ai été vraiment séduit par les choix stylistiques qui ont été faits pour le format de Vice et le jeu de Christian Bale, Steve Carrell et Sam Rockwell a été excellent, puisqu’ils se sont transformés en Dick Cheney, Donald Rumsfeld et George W. Bush.

Angel est tombé (Action)
Avant même d’avoir vu les deux premiers films de la trilogie Has Fallen, je m’y étais intéressé dès la première bande-annonce. Était-ce réaliste ? Non, probablement pas, mais parfois vous voulez juste voir le héros laver son nom et éliminer une bande de méchants tout en protégeant le président et en endurant des manigances explosives avec son père fou. Et vraiment, c’était probablement le sommet de la trilogie. Je parle des trois films ici.

Captain Marvel (Super-héros)
Cela a pris des tournants auxquels je ne m’attendais pas mais que j’ai vraiment appréciés. Les effets étaient tous superbes et j’ai aimé le décor des années 90. De-aged Nick Fury était un excellent travail, Goose était un régal, et bien que certaines personnes puissent se plaindre du fait que la performance de Brie Larson soit en bois, je dirais que c’était en partie le but. J’ai adoré le fait que l’histoire parle moins de l’acquisition de nouveaux pouvoirs pour combattre les méchants que de la rupture avec un système conçu pour la maintenir à terre et de l’utilisation du pouvoir qu’elle a toujours eu pour aider les autres (et combattre les méchants).